Et octobre vient de passer en coup d’vent
Une autre année où je n’ai pas pris le temps
De voir l’automne s’effeuiller tranquillement

Octobre, Les Cowboys Fringants. (via subito-texto)